jeudi 5 novembre 2020

Assis sur son Biden quand il trotte...


Qui de Trump ou de Biden pour prendre en main les affaires du déliquescent empire américain ?
Je me souviens du cas Obama, de ma joie à fêter sa victoire, et colporter comme un automate son Yes wee can, comme le signe d’un puissant doigt dans l'cul !
Hélas, bien souvent, il est de l’utopie comme du fantasme, il en faut chaque fois un peu plus. Au final, Obama a été le président américain qui a déclenché ou entretenu le plus de guerres. Pourquoi ? Parce que derrière le personnage (Obama, Clinton, Bush, Reagan...) se cache le marionnettiste, celui qui tire les ficelles et qu’on ne voit jamais ou alors, en ombre chinoise.
Sinon pourquoi diable présenter un zombie tel Joe Biden pour présider aux destinées de la première puissance mondiale ? Un gars tellement à l’ouest qu’il croit concourir à l’élection du conseil d’administration du yachting club d’une commune littorale.
Que cela ne fasse pas oublier le rôle que l’ancien vice-président d’Obama a joué dans la « sale affaire ukrainienne » ! Mais n'en dites rien sur les réseaux sociaux, vous seriez censuré, voire chassé. De fait, vous seriez un nazi ! Tout pareil que ceux que les américains ont nourri en Ukraine !
C’est dire si l’enjeu de cette élection est énorme !
Mais ce qui intéresse surtout le Parti démocrate c’est de reprendre la main, d’empêcher, en cas de défaite, quelques scandales d’éclater au grand jour, ce qui aurait pour effet d’envoyer au gnouf bon nombre de gros légumes du parti et d’empêcher le pouvoir occulte de légitimer sa malfaisance.
Subsidiairement, je voudrais dire à ceux qui, de ce côté-ci de l’Occident, pensent que les démocrates américains représentent la gauche et font campagne tous azimuts dans ce sens, qu’ils se mettent le doigt dans l’œil jusqu’au coude ! Républicains et Démocrates sont à la gauche ce que Macron est au service public en France. Démocrates et Républicains c’est l’équivalent français de Les Républicains/Rassemblement National ! Sarko et Marine Le Pen, en somme !
C’est dire si l’idée de la gauche telle que l’entendaient nos grands-parents et pour laquelle ils ont donné leur vie c’est devenu de la légende !

Sous l’Casque d’Erby 



1 commentaire:

  1. Bonjour caillouteuses et caillouteux. Nous n'avons pas fini de nous faire cabosser. C'est la vie et la vie n'est pas de tout repos.

    RépondreSupprimer