mercredi 5 décembre 2018

Le vrai casseur c'est l'Etat !

Qu’importe l’appellation que l’on donne à un mouvement de contestation, elle a toujours la même origine : la colère du peuple devant le mépris de la classe dirigeante à son égard. Ce peuple qu'elle ronge jusqu'à l'os pour perpétuer ses privilèges. Mépris unanimement partagé par quasiment tout l’échiquier politique. De la gauche à la droite, partis politiques et organisations syndicales comprises, marchent main dans la main dans une sorte d’union sacrée pour considérer le peuple comme chose dépourvue de pensée et d’esprit, bon à porter le bagage.
Tournant le dos aux plateformes politiques, les gilets jaunes, ne veulent pas entrer dans le rang, tant ils sont habitués à se faire rouler dans la farine par ces escrocs. Alors quand monsieur Philippe parle de moratoire, ils savent (tout de même !) ce que le nom commun signifie : Moratorium, suspension momentanée des paiements, autorisée par un décret ou une loi dans certaines circonstances. Délai qu’on se donne a priori avant d’appliquer, de modifier, une décision.
Hors brouillage cela veut dire : augmentation différée. Pour le gazole, le gaz, l’électricité, et plus si affinité. Pour la peine, on continue d’enfiler le gilet allant se peler les miches sous la pluie jusqu’à faire entrer dans la gorge de ces sagouins que le peuple tient encore un peu à sa dignité !
Calmons-nous d’abord, semble dire monsieur Philippe. Après, nous ferons comme nous avons l’habitude de faire. Comme notre classe a toujours fait. C’est à une partie de bonneteau que nous invite le normand Édouard Philippe, ce jeu de trois cartes pratiqué par des filous en raflant le peu d’argent que les pauvres ont dans les poches.
Itou pour l’augmentation du SMIC dont on claironne une hausse de 3% ! En fait, il n’augmentera que de 1,8%. Augmentation correspondant à une « revalorisation automatique du salaire minimum, réalisée chaque année en fonction notamment de l'évolution de l'inflation pour les 20% de ménages aux revenus les plus faibles. » Dixit Le Figaro. Je ne me permettrai jamais de traiter monsieur Philippe de menteur. Il fait cela très bien tout seul !
Un mot sur les casseurs dont les médias ne cessent pas de nous bassiner. Il ne faut pas être grand stratège pour comprendre cela : si casseurs il y a, il faut les chercher ailleurs que chez les gilets jaunes ! L’histoire en est truffée d’exemples. L’État, sous toutes ses formes, s’est toujours bien illustré dans le domaine de la provocation et de la guerre sous fausse bannière…
Un gilet jaune est un pauvre qui exprime pacifiquement son ras-le-bol. Tout le contraire d’un casseur muni d’une carte de parti ou d’un insigne ministériel...
Mais, chut ! sinon je vais passer pour un complotiste et ce serait totalement faux !
A samedi prochain, les gilets !

Dernière minute : L’Élysée a annoncé à France info et BFMTV ce mercredi 5 décembre que la hausse des taxes sur les carburants n'est pas "suspendue, ni différée", mais bien "annulée" pour l'année 2019. L’Élysée a expliqué qu'il avait été décidé mardi soir que cette hausse ne figurerait pas au Projet de loi de finances 2019. Vigilance quand même.

 


Sous l'Casque d'Erby

     

5 commentaires:

  1. Le bonsoir aux caillouteuses et aux caillouteux. Y a des baffes qui se perdent. Vraiment !

    RépondreSupprimer
  2. Absolument Rod !

    Tiens, j'ai publié mon avant dernier PDF de l'année, qui contient l'essentiel de Résistance 71 depuis 2010 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/12/05/entre-mon-travail-de-jo-la-fourmi-et-lessentiel-des-mouches-du-coche-r71-depuis-2010/

    Comme d'hab c'est en lecture, téléchargement et/ou impression gratos tu penses bien...

    C’est grâce à nos échanges permanents avec R71, que nous pensons entre autres, que pour qu’une grève soit vraiment efficace, elle doit être :

    Générale
    Illimitée
    Expropriatrice
    Autogestionnaire

    Et s’il manque un de ces 4 éléments, ce n’est que pisser dans un violon, l’histoire l’a prouvée encore et encore…

    Voilà pourquoi, autant que possible les GJ, et j'en porte un devons rester horizontaux, pas de leaders, une chefferie sans pouvoir sur le modèle zapatiste = le peuple qui dirige et le (bon)gouvernement qui obéit !

    Jo la fourmi...

    RépondreSupprimer
  3. Le truc, c'est que c'est les mêmes qui ont le coffre et la clé du coffre. Autrement dit le pouvoir, et la clé du pouvoir.
    Z'ont même réussi à faire un gros mot du mot "populiste" (qui voulait quand même dire au départ "qui se bat pour le peuple")
    C'est fort, c'est très fort.
    Pareil pour le mot social dans l'expression "plan social" qui veut dire quand même "plan de foutage dehors en masse"
    Foutage de gueule, oui...
     •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
  4. Je souhaite partager un témoignage sur la façon dont le service de financement Le_Meridian m'a aidé avec un prêt de 2 000 000,00 USD pour financer mon projet de culture de marijuana. Je suis très reconnaissant et j'ai promis de partager cette entreprise de financement légitime avec quiconque souhaitant développer son entreprise. project.the company est une société de financement UK / USA. Toute personne souhaitant obtenir un soutien financier doit le contacter à l'adresse lfdsloans@outlook.com ou à lfdsloans@lemeridianfds.com. M. Benjamin est également disponible sur le site Web WhatsApp, au 1-989-394-3740, afin de faciliter la tâche de tout candidat.

    RépondreSupprimer