jeudi 17 décembre 2015

L'ArTche des sens en fête, le 19/20/21 décembre à Perros-Guirec

Miguel P.Diaz
Trêve de plaisanterie. A l’égout, la farce électorale !
Entre bulletins blancs, nuls et abstentions, cela fait presque 20 millions d’individus, sur près de 44 millions d’inscrits, qui ont fait un bras d’honneur à la truanderie organisée. 20 millions d’individus qui comptent pour des prunes ! Du rêve démocratique à la démocrasse, ça fait plutôt mal au cul ! A côté, la « montée » du FN, avec ses 6 millions, tarif plein, orchestre médiatique en soutien, c’est de la roupie de sansonnet ! Mais c’est avec ça que le banditisme politique est passé du statut d’entreprise artisanale à celui d’industrie multinationale du racket organisé.  
On dit qu’« une image vaut mille mots ». On attribue l’apophtegme à Confucius. Comme je n’étais pas là au moment où le vénérable a balancé sa trouvaille, je n’ai aucune raison de mettre en doute le témoignage de celui qui la lui a attribuée.
Et des images l’ArTche des sens en propose ce week-end (19/20/21 décembre) à la Ferme de Kerangloff à Perros-Guirec. Pas moins d’une trentaine d’exposants proposeront au public de la sculpture, de la peinture, de la poésie, de la photographie, de la marqueterie, de la mosaïque, de la vidéo, de la harpe celtique et de l’art vivant, avec El bobo et sa troupe B.A.I.T pour une série d’improvisations délirantes. Merci à l’ami Casa d’avoir contribué à cette rencontre qui s’avère magnifique ! Seront également de la fête, les Bococos et leurs masques pour une incursion burlesque au royaume d’Ubu et d’autres surprises…
Beaucoup, beaucoup de travail, pour l’équipe de bénévoles, vous vous en doutez, que la mise en place du dispositif pour rendre cohérente et aussi vivante que possible une telle manifestation. Raison pour laquelle je me fais rare par ici, mais il n’y a pas que cela, j’en ai aussi un peu ras-la-carafe de la jactance politique, de son frelaté, du rosbif ficelé que nous sommes, bourré de colorant, attractif sur l’étal, alors que l’on sait que la barbaque est dure à la dent et le produit qu'on nous vend est périmé.
Je m’en vais donc prendre l’air avec plaisir pendant quelques jours qui seront riches en belles surprises !
Si vos grolles vous mènent, en cette période de forte transhumance, par chez nous, il y aura, pour vous accueillir, en plus du programme, un bon bol de soupe, de la crêpe, du cidre et de l’amitié à rendre accessible l’infini.
Le 19/20/21 décembre à Perros-Guirec. Le parcours est fléché. Ou la meilleure façon d’avoir des cordes à son arc !

Sous l'casque d'Erby


5 commentaires:

  1. Bonjour aux caillardeuses et au caillardeux. Un petit coucou rapide et je file continuer l'installation avant ouverture au public ce samedi à 10 heures.
    La bonne journée.

    RépondreSupprimer
  2. Bonne fête, les artiss'...
    Dommage, mes grolls refusent d'aller vous revoir ce w-end...

    RépondreSupprimer
  3. Hop, je serai au turf chez les enfants. Une prochaine fois....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le courage, Jean-Claude. Et bise aux tiens!

      Supprimer
  4. j'espère qu'on aura un beau résumé de cette manifestation

    RépondreSupprimer