mercredi 20 août 2014

Des Épopées poétiques aux Dogmes religieux...



M art’IN


J'aime le domaine culturel, si créatif, des productions (orales surtout, souvent chantées) de légendes, épopées, ouvrant sur d'audacieuses « explications du monde »... Très bien, très beau ! Vive l'imagination et le lyrisme ! Vive la religion dans le sens premier, perdu, de relier les hommes entre eux. Y compris via cosmogonie poétique - pourquoi pas ? : C'est une approche qui donna (et donne) beaucoup de fascinantes mythologies pleines d'amour, sagesse, folie. De Dieux (Mésopotamie, Égypte, Grèce, Perse, Inde, Inca, Viking, Celte, Sibérie, Afrique Noire, Polynésie, etc.). Ou parfois du Dieu Unique, Zarathoustra, Jéhovah, Dieu-trinitaire, Allah... (et autres fantaisies, Gaïa, etc.).

Cette approche si poétique me semble toujours féconde, y compris pour l'avenir. Via l'épopée en cours de création, celle de l'homme libre, en amour avec la nature et sa nature. Rejetant le cruel, stupide Dieu-Fric du Kapital qui veut nous dénaturer. Et, dans la pratique, toutes nos « histoires » (sinon celle de Dieu-Fric!) rejoignent le lieu-commun - dite avec pédanterie « morale humaniste » - de la sagesse si banalement naturelle : « Souhaite aussi à autrui le bien que tu souhaites pour toi » ...
*
La lutte de classes existe aussi – souterraine – dans le domaine culturel. Là où cela se gâte, c'est lorsque de petits malins (ou malines!) en profitent, pour leur gloire et leur pouvoir. Ils constatent la fascination que de telles œuvres (souvent anonymes et remodelées par n. générations) ont sur leurs auditeurs, ceux de « la société du spectacle », reconnaît-on désormais...

Lorsque -aujourd'hui- ces petits malins sont les organisateurs du « show du film », etc., c'est déjà de l'arnaque. Mais il y a pire, depuis toujours et toujours de nos jours. C'est lorsque de gros malins en profitent pour s'emparer d'une lyrique « épopée de l'organisation du monde » pour la détourner, la défigurer en « Dogme religieux ». Dont ils sont, bien sûr le « pape fondateur », avec ou sans le nom. Ce qui est facile à faire lorsque la légende a été figée par l'écriture (tardive) en langue hébreu (la Bible), grecque (l'Évangile) ou arabe (Le Coran).  Si beaucoup de ses tentatives ont sombré dans la poubelle de l'Histoire, quelques-unes perdurent et font gros, gros dégâts. Il s'agit des trois sectes-ayant-réussi. En « religions monothéistes » (avec leurs sectes dérivées, si nombreuses)... Plus d'autres, comme la version politicienne de l'Hindouisme ou certaines versions du bouddhisme, Shintoïsme, Vaudou... Ou d'autres, dont détournés de l'athéisme et devenant Dogme quasi-religieux, 1- Le communisme version stalinisme (au pouvoir en Corée du Nord, et - officiellement ! - en Chine, Vietnam, Cuba (et...bien des têtes de purs et durs de divers PC désuets) : « C'est La Ligne » ! 2- L’anticléricalisme version ringarde : « l'avenir sera beau après le dernier curé » (…sinon eux ?).
*
Étant agnostique, voire athée, je suis anticlérical. Au point d'en déceler partout, chez les gens de pouvoir au sein des 3 grandes religions et de tout autre, y compris pseudo athée... : Le clergé n'est qu'une variante de l'hypocrisie générale de cadres disant vouloir « éclairer le bon peuple ignorant » pour en fait le soumettre à une doctrine révélée. Soit par Dieu-le-Père, soit par telle ou telle doctrine « savante et moderne »... Par exemple l'idéologie du PARTI, le seul, le vrai, l'omniscient = DIEU !... 

Variante : l'apprentissage de la pseudo « Science de l'Économie » par de trop sages étudiants fait un bas-clergé intégriste de la pire religion dogmatique actuelle, celle de DIEU-FRIC. Il en découle des dérives du genre de Kerviel, trop zélé jeune larbin du boursicotage new-look... dont le patron se lave ses blanches mains qu'il ait pris des risques devenant perdants !... alors qu'il aurait eu droit à une gratification (de 1/100.000?) en cas de coup gagnant. Quel monde de fous-du-Fric !...

D'autres Fous de Dieu ? Parmi, aujourd'hui, ceux de Allah qui sévissent, armes en main, avec féroces mœurs très contraires aux musulmans traditionnels. La chrétienté a connu elle aussi ce type de dérives cruelles, contraire au doux message évangélique : les Croisés, les Inquisiteurs... Dont l'équivalent existe en Islam et en Judaïsme. Alors que des « Ultras Juifs » animent en ce moment les cercles du pouvoir en Israël, les Ultras « chrétiens-pro-sionistes » américains  renforcent le lobby pro-israélien aux USA... : Que de surenchères et merdiers, bien loin de la poésie des origines !
*
Bref retour sur l'histoire des USA. Les colonies anglaises d'Amérique accueillirent foule de persécutés de l'Église Anglicane. A leur indépendance, ils fondèrent leurs États « puritains », se considérant purs par rapport aux peaux rouges ou noires, bons à tuer, parquer ou esclavagiser... (cependant que les troupes Anglaises en repli allèrent renforcer leurs colonies canadiennes au détriment des colonies françaises et... catholiques - c'est une autre histoire)... Puis les USA allèrent à la conquête du Far-West et, tant qu'à faire, de 50% du Mexique !

Peu à peu, mais une fois terminé l'essentiel structurel des actuels États Unis d'Amérique (après la guerre de Sécession -1861-65), les puritains faiblirent : Les pasteurs ayant évangélisé les « païens », l'esclavage fut aboli, sans que cesse le racisme : la suprématie WASP (white anglo-saxon protestant) est toujours au pouvoir. Ne s'applique pas qu'aux Black-People mais aux Latinos, etc. Ainsi qu'à de nombreux immigrants du pseudo « melting pot » de l'immigration massive. Dont Irlandais ou Italiens trop catholiques - ou mafieux! -, Chinois ou autres asiatiques trop « jaunes »,  Arabes, etc. 
Et la biblique Terre Promise, devenue doctrine « Far-West », devint doctrine Monroe (« le continent américain est notre protectorat »). Puis impérialisme mondial, grâce à 3 guerres mondiales : 14-18, 39-45 et Guerre Froide (la plus longue, pleine de guerres chaudes). Désormais, la folie guerrière du fauve blessé en son DIEU-$, devient incohérente, empêtrée de contradictions, incapable par exemple de discipliner son allié privilégié Israël dans sa fuite en avant fasciste... : il est vrai que, là encore, La Bible perturbe gravement toute logique « rationnelle » de la Doxa capitaliste de Dieu-$ !
*
Bref retour sur l'Histoire si agitée de la « Mare Nostrum » des Romains. Sans besoin de remonter jusque là (mais le terme « roumi » désigne toujours, en arabe, l'européen), rappelons que la conquête arabo-musulmane s'étendit rapidement (636-800), puis turco-musulmane (1300-1800), et vers l'immense Asie (jusqu'en Chine) et sur la majorité des bassins méditerranéen et Mer Noire (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Expansion_de_l%27islam ). Cela a beaucoup contribué à notre histoire européenne : commerce (introduction du papier... chinois, etc.) et batailles. Plus ceci, de très fondamental : le dur « verrouillage islamique » vers les mythiques « Indes » a entraîné un fou, Christophe Colomb, se croyant aux Indes, à « découvrir l'Amérique » (1492) (un avis corrige : « Ch. Colomb est le premier navigateur découvrant le Portugal en partant d'Amérique », exact !)...
*
Conclusion ? Je renonce à un bref aperçu sur l'Histoire du Futur ! C'est à nous tous de la construire. Je sais seulement ceci : le capitalisme actuel (né en gros du pillage de l'Amérique depuis Colomb, il y a 5 siècles) a une courte et très cruelle histoire dans celle de l'humanité. Il atteint et dépasse sa longévité, désormais très maladive (cancer purulent), acculée au suicide, mais capable d'entraîner, ce fou, la mort de toute l'humanité (sinon de la vie) avec sa mort, nucléaire. Sauf si...

L'imagination au pouvoir ! « La légende du futur », nouvelle épopée poétique se crée dans mille et mille créations humaines nouvelles, « ZAD » (zones à défendre) solides. Oui, l'avenir est ouvert ! Ce que la chenille appelle la fin du monde, le sage l’appelle le papillon. (Richard Bach) 
Dernière minute !
Deux dramatiques actualités viennent de surgir, en plus de la guerre si inégale entre conquérant israélien/résistance palestinienne... et menaces de guerre en Ukraine. Il s'agit d'une part des émeutes de Fergusson et d'autre part des « conquêtes » (façon raids) de l'EI (prétendu État Islamique) en Syrie-Irak. Rien à voir entre l'assassinat d'un jeune black du Missouri par la police raciste US et le « Djihad de Fous de Allah ? ». Oui, du point de vue événementiel, non, au fond. 

La police américaine est animée, depuis toujours, de l'idéologie WASP (White Anglo-Saxon Protestant) fondatrice des USA, qui encourage le bon citoyen à s'armer contre le méchant (hier le Sioux ou l'esclave évadé, puis l'opposant anarchiste ou communiste ou l'immigré clandestin, le voyou, le suspect car la « sale gueule »...) et encourage la police (surprotégée très légalement) à se surarmer, et à « tirer préventivement » dans ce monde de « struggle for life », de tous contre tous...

Le cœur historique de l'Islam (La Mecque, Médine, puis Jérusalem, Bagdad et Damas) fut historiquement conquis (sur les ruines de l'Empire Ottoman) vers 1920 par le colonialisme européen  (France et surtout Grande-Bretagne), relayé par Israël... Plus « parapluie » de l'Empire des USA. Mais rien à voir avec la conquête du Far-West, où les résistances de tribus autochtones furent submergées ! : il  y a dans ces pays arabes une forte population à forte culture. Qui apporta tant et tant à l'Europe primitive, y compris, un temps, par conquêtes (Espagne, Sicile, Balkans, Mer Noire). 

Le mythe du Grand-Israël n'est pas prêt de voir le jour, non plus que sa « paix armée imposée en Palestine soumise »... Et pas plus ne tiendra le mythe du Roi-$, même via le Pétro-$ du Golfe !... : Mais le grand mythe fondateur de tout cela a la vie dure. Celui de la « Terre Promise » biblique, devenu Far-West ou Eldarodo aux Amériques, Israël en Palestine (dite « sans peuple » pour les idéologues du sionisme!). Dans le fond, rien d'étonnant à ce que l'israélien imbu de son idéologie et ayant maintenant des mœurs yankees, ou presque, soit si proche du WASP : « un bon palestinien est un palestinien mort, enfui ou esclave » pense-t-il. Et inversement, existe bien des citoyens des USA très favorables à ce « pauvre David Juif face au Goliath Arabe » selon la propagande : certains font de pieux pèlerinages en Terre Promise en fervents « chrétiens-sionistes », du tout-bon pour renforcer le looby pro-sioniste aux USA ! 


Résultat ?: une exaspération de résistances arabes devenant folles, dans toute la région, comme en témoigne ce Djihad de brigands prétendant retrouver la pureté du 7° siècle : prétexte à l'aventure de pilleurs nomades d'antan. Comme si, depuis, lIslam n'avait pas connu son paisible épanouissement culturel, comme en atteste, entre autres, la poésie, la philosophie (soufi...) et la musique andaluz ! 

Rém*

12 commentaires:

  1. L’Homme est un croyant par ce que ça l’arrange pour ses petites affaires...Ainsi peut il tuer sans culpabiliser. On le voit tous les jours dans les modiques petites affaires relationnelles, les convictions ( con- victions ) sont puissantes et souvent obstruantes...Comme on fonctionne en groupe et en miroir le fléau se propage comme boule de neige.
    Je me pose la question en se moment de savoir si toute cette violence sur terre n’a pas une fonction naturelle comme produire une certaine énergie....La chaine alimentaire ne serait elle pas la cause de notre prise de pouvoir sur la vie ? Elle est atroce mais cependant indispensable.

    RépondreSupprimer
  2. http://lesmoutonsenrages.fr/2014/08/20/interview-de-sergei-glaziev-conseille-du-president-poutine/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trouvé en commentaire à l'entretien que tu nous invite à voir ceci : «La violence trouve son seul refuge dans le mensonge, et le mensonge son seul soutien dans la violence. Tout homme qui a choisi la violence comme moyen doit inexorablement choisir le mensonge comme règle.» Alexandre Soljenytzine (Le Cri. Le discours du prix Nobel – septembre 1972).

      J'avais aussi trouvé cela, ailleurs quelque part sur la toile. Mais je ne suis pas sûr de l'authenticité de la citation, car il n'y a pas de référence... et on fait dire aux morts, dont Einstein le bavard, bien des paroles ou écrits fantaisistes : « L’Amérique est un pays qui est passé de la barbarie à la décadence sans connaître la civilisation. » ( A. Einstein ) En tout cas, c'est bien la réalité...

      Supprimer
  3. M art IN - D'abord, chère amie, M E R C I d'avoir pu dès hier soir mettre en ligne cet article malgré "la connexion merdique" depuis ton camping, comme tu l'écrivais hier en commentaire - ce qui m'avait entraîné à supposer, à tort, que l'article ne serait publié avant le 25...

    Et merci d'avoir choisi cette œuvre de toi pour illustration ! : à elle seule, c'est déjà une façon de répondre à ta première phrase, lucide, sur le "croyant". Tu penses bien sûr au croyant en un DOGME religieux - dont celui de "Dieu-Fric" - qui "l'arrange pour ses petites affaires", hélas. MAIS reste la GRANDE affaire de sa vie - s'épanouir - dont beaucoup de femmes et d'hommes CROIENT, sans dogme, que cela passe par l'ART (pour toi l’œuvre graphique, comme cette illustration) d'une façon ou une autre, ou autre œuvre pionnière, dans la recherche scientifique, la philosophie, la création expérimentale d'autre organisation sociale, libre et juste ("ZAD"...) : et telle est ma "religion" (au sens premier, relier les hommes) qui m'a incité à écrire ce texte...

    RépondreSupprimer
  4. "Police à Ferguson et ailleurs aux USA, ça craint!" : des révélations graves ! voir colonne de droite "The sun shines, the sky is blue" ou par :
    http://turandot.over-blog.net/2014/08/police-a-ferguson-et-ailleurs-aux-usa-ca-craint.html

    RépondreSupprimer
  5. « Dans un monde qui s’écroule sous le poids de la rentabilité, envahi par les sirènes ravageuses de la Techno-science, la voracité du pouvoir, par la mondialisation -nouvel esclavage- au delà de tout cela, l’Amitié, l’Amour existent. » Je pique cette citation de Henri Cartier-Bresson à l'ami Erwan : il consacre son billet du jour à ce photographe si célèbre, dont on ignore souvent l'orientation libertaire. Enfin, presque tout le billet, car, comme chaque jour, il y a d'abord - après l'accroche innénarable des "amis réunis" - l'éphéméride. Et, ce jour est "dédié au saumon dans notre fameux calendrier républicain. Pourquoi le saumon ? Je n’en sais fichtrement rien. Ils auraient pu choisir la truite vagabonde ou encore le gardon frétillant, l’ablette rigolote, ou la muette carpe; et bien non, ce fut le saumon…"
    colonne de droite, "Les Cénobites Tranquilles", le lave-tête matinal !

    RépondreSupprimer
  6. La musique andaluza est tout de même terriblement inspirée de tziganie et teintée de gréco-byzantin :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, sans doute, Natacha ! Mais c'est une preuve supplémentaire que la culture arabe peut s'ouvrir à d'autres, au lieu de se réfugier dans un passé "dur et pur" mythique - genre "puritanisme" yankee, etc....

      Supprimer
    2. Et j'ajoute que "l'andaluz" est très ouverte aussi à la culture juive en pays du maghreb. Jusqu'à aujourd'hui, toujours, du moins à Constantine. L'historien Benjamin Stora, né là dans cette minorité juive, en témoigne excellemment dans un petit livre récent (je ne sais plus le titre exact), Et bien mieux que le romantique et superficiel Enrico Matias !

      Supprimer
  7. La seule religion d'Edgar Morin, c'est aussi la religion de la reliance, dit-il...

    Les news sont terriblement déprimantes en ce moment, avec des images qui en effet -société du spectacle- font bien leur effet : semer la terreur... Je suis extrêmement pessimiste. Les tensions vont s'accroissant, chacun devient "barbare" aux yeux de l'autre. L'ignorance, le ressentiment, le goût de la vengeance, les frustrations, les peurs, la méfiance, la haine, la colère entre peuple, les guerres hélas, se cultivent que de trop.

    Le monde manque cruellement de poésie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je comprends ta réaction, Chris (je ne lis ton message qu'après avoir posté le mien, ci-dessus).
      J'aime beaucoup (malgré qu'il soit trop bavard) Edgard Morin, et, entre autres sa "reliance", à peu près la signification originelle de la religion (= relier les hommes).
      "Ré-enchanter le monde" nous est un devoir impérieux à tous et chacun(e). Contre le pessimisme ou pire, la résignation.
      Des politiciens pseudo "révolutionnaires" nous serinent qu'on verra cela après "Le Grand Soir" mythique : il n'aura jamais lieu si l'on est tous découragés d'avance, en chamailles entre nous !
      Les révolutions innombrables se passent dans chaque tête, chaque mini-groupe, chaque occasion de vivre...VRAI !
      Et la poésie est là (avec la musique, l'art graphique, la chorégraphie, etc.), bien plus PUISSANTE que la terreur. Le poète palestinien Mahmoud Darwish en témoigne, parmi tant d'autres, comme l'antillais Édouard Glissant...

      Supprimer