samedi 13 septembre 2014

Compte-rendu n°2

Spern Gwenn  Christophe Brézellec

Nous nous sommes regroupés à nouveau plus nombreux à Saint-Brieuc….
Ce fut prometteur et vivant…. Une régularité dans ces rencontres est indispensable car il n’y a rien de tel pour souder, donner de l’énergie et faire avancer les idées. 
Les statuts de l’Artche des sens sont déposés. 
Nous avons redéfini ce pourquoi l’art est arrivé à cette impasse.
J’ai fait une page spéciale sur le blog « L’Artche des sens » afin de ne pas avoir à me répéter dès que des nouveaux arrivants que j’espère nombreux nous rejoindrons, au  risque de rabâcher  auprès de ceux qui le savent déjà. Suivez le lien. 
Nous en sommes venus, comme lors de la première rencontre, à la conclusion qu’il nous fallait nous fédérer avec toutes les associations artistiques. Il nous faut redonner « du sens  à la vie ». Nous sommes les gardiens du temple de l’harmonie, de nos équilibres intérieurs et donc de la survie de notre monde.
J’ai lancé l’idée de l’intérêt d’accompagner des assos ayant une lutte autre qu’artistique, pour un monde meilleur, ce qui, il me semble, nous concerne tous. Le jour de leurs manifestations nous pourrions nous associer avec elles pour exposer des œuvres. L’expression artistique est beaucoup plus prégnante et plus vraie que les mots. Nous devons remettre ‘l’art d’aujourd’hui’ à sa place mais aussi dans le cœur des gens car les artistes et leurs œuvres ont mauvaise réputation pour des raisons évidentes de détournement total de leur mission de communication. L’art  marchand est incompréhensible, sans échange, il choque ou tombe sciemment dans le gigantisme pour faire foire. Les gens se  détournent de l’image de nos sociétés ce qui brouille les esprits. Le besoin de stimulus sensoriel n’est activé que devant le design pour pousser à la consommation. Recréons le lien indispensable à l’échange de vibrations. Cette expérience me vient de Médiapart où je fais depuis plusieurs années des commentaires en peinture et cela fonctionne très bien !




Dissidence


OU
SOS AFRICA
Ou

Brins d'herbes


J'ai fait une demande pour voir au Collectif pour une transition citoyenne.
J’ai eu en retour une réponse positive et encourageante, au siège, mais pas sur la région Bretagne.
Je pensais aussi à l'asso Culture bio  
et puis à Ecocentre Trégor, ainsi qu'au peuple des dunes en Trégor.
Pensez pour votre part à contacter les assos que vous connaissez et tenez-nous au courant.
A titre d’exemple voici la lettre que j
’ai envoyé à Transition citoyenne :


Bonjour,
Je viens vers vous aujourd’hui après avoir pris connaissance de vos projets et de vos luttes. Je suis représentante d’une toute nouvelle association « L’Artche des sens », composée d’artistes de tout médium et de gens qui ont la conviction que « l’art d’aujourd’hui », riche de multiples expressions, est indispensable, de par sa diversité et surtout son langage prégnant, franc et universel au bien-être de l’Homme. « L’émotion, les sensations étaient à l’origine et au cœur de ce qui nous faisait humains », disait Darwin. Le « ressentir » ne peut pas être constaté, mesuré dans une logique quantitative cartésienne, mais cependant il érige nos vies, notre volonté, nos choix et donc nos décisions.
« L’affectivité est essentielle au devenir de l'homme et son interactivité avec le monde vivant et les éléments qui l'entourent doit être pleine et aiguisée. »
« L'enfant comprend dans le regard, le sourire et le langage de sa mère avant même de comprendre les mots qu'elle prononce. » 
Notre association a donc l’intention d’accompagner artistiquement les luttes qui lui semble légitimes et urgentes pour la vie sur terre et vous propose donc ses atouts de communication ancestrale pour exprimer des messages sans leurres et plus prégnant que les mots. C’est l’occasion pour nous joindre à vous le jour de votre journée. Pourriez-vous me dire si cela vous intéresse et si oui comment vous verriez les choses. L’union fait la force….
En attendant votre réponse je vous prie de croire à mes sentiments les meilleurs.
« L’Artche des sens »


Bo Vinda Christophe Brézellec

Nous pouvons voir dans ce courrier qu’il manque les exemples artistiques de ce que l’on propose. Ceci parce que le blog de « l’Artche des sens » n’est pas encore opérationnel car les pages de vos travaux n’y se trouvent pas encore. raison sans doute pour laquelle les "transitions citoyennes" de Bretagne ne m’ont pas rappelé. Attelez-vous à faire une page de vos œuvres dans notre blog qui est notre carte de visite.
Envoyez-moi les adresses d’asso que vous connaissez, susceptibles de nous convenir. 
Nous avons pensé à exposer nos travaux de manières alternative, dans les rues d’une grande ville en déambulant avec nos œuvres, en clamant notre poésie, faisant des sketchs, bref en nous faisant connaitre. Puis nous nous serions retrouvés sur une place en fin de journée. Bien entendu il faut le faire dans les règles. 
Pour certains l’idée de faire des expos alternatives leur semble difficiles. Rien ne sera obligatoire et nous lutterons chacun à notre manière, mais ensemble en fonction de nos activités artistiques, de nos médiums et de nos possibilités. Il faut de tout pour composer « l’Artche des sens »…. Elle se veut libertaire et démocratique autant que possible…..D’autres, pendant cette journée, pourront exposer toute la journée sur le lieu de rassemblent de fin de journée, par exemple.
Certains ont émis l’idée de solliciter les églises pour exposer, d’autres cherchent à se ré-approprier des salles traditionnelles et adaptées aux expositions des œuvres picturales.
Il a aussi été pointé le fait que les musiciens et intermittents du spectacle  sont rémunérés pour leurs prestations alors que les artistes picturaux ne peuvent pas y compter. Cette injustice doit s’équilibrer. Les ventes aux particuliers sont extrêmement rares et nous devrions avoir le droit d’être rémunéré pour notre travail exposé au public. Un droit d’entrée payant dans les expos a été proposé symboliquement. Nous devons chercher des solutions. Nous souhaitons préparer un festival pour la fin du printemps prochain. Pour cela il nous faut un parc ou du terrain. Peut être en associations avec des lieux déjà existants que l’on investirait.
Toutes les idées sont les bienvenues, attelez-vous à vos imaginaire flamboyants en imaginant toutes nos activités artistiques pluridisciplinaires, poésie, musique, chansons, théâtre, cinéma, danse, expo, etc….
La prochaine réunion sera la première A.G si vous avez des idées de lieux faciles pour tous….. Les dates seront transmisses plus tard.

Souffle de plumes d’imaginaires
Bonne création

6 commentaires:

  1. Bonjour les caillasseux. Et oui, superbe ambiance à Saint-Broc !

    RépondreSupprimer
  2. Comme je te l'écrivais plus longuement, Martine, hier soir, je salue chaleureusement "l'Artche des sens" tout en me sachant trop fatigué et préoccupé pour y participer...

    RépondreSupprimer
  3. Pour ceux qui ne connaissent pas le livre « La stratégie du choc » de Naomi Klein, je vous conseil d’aller dans le lien que je vous conseille de suivre dans le premier paragraphe . Ainsi vous comprendrez pourquoi tout est lié. En Palestine, en Ukraine, ....Et en Europe, nous avons affaire à une stratégie de choc. Dans le début de la vidéo, il est question directement de l’étrangeté de l’humain , sans possibilités de faire vibrer ses sens, ou si nous sommes choqués ou stressés sur le long terme, nous sommes incapables de nous défendre et attendons que nos maitres nous disent ce que l’on doit faire comme des enfants dociles.

    RépondreSupprimer
  4. ce n'est qu'un début, continuons ce combat en élargissant les cercles. Un gros boulot mais qui vaut le coup. Amitiés

    RépondreSupprimer