mardi 25 mars 2014

Branlée et coups de pied au cul !

Erby
La branlée municipale du PS fait jaspiner déraisonnablement. Elle accroche des guirlandes au mur de la connerie à te dégommer le zygomatique comme une méchante entrée maritime par façade ouest !
Les imposteurs de la gouvernance « normale » et du chèque en blanc cherchent à sauver la cantine, bâtissant à la hâte des digues républicaines de fortune contre le remous Frontiste 
Pour se faire une idée du danger : sur 37 000 communes « démocratiques », quelques-unes, victimes d'un désamour tout républicain, « risquent » de tomber dans les mailles du filet à maquereaux ! 
Combien d’œufs dans une douzaine ?... Question faisant suite à cette autre tout aussi stupide : « Quel serait le poids de la terre si on démontait la muraille de Chine ? »... 
Cette France dirigée par un parti normal depuis 2012, sous une présidence normale n'a cessé de montrer, depuis qu'elle est au pouvoir, qu'elle n'a rien à envier à celle de Sarko, courant faire allégeance à Bush junior, à peine élu en 2007. 
Qu'a-t-elle fait d'autre depuis l'arrivée du PS au pouvoir sinon porter le fer partout où l'opportunité lui était offerte, au Mali, en Centrafrique, cherchant à jouer les supplétifs en Syrie pour le compte des américains, finalement réduite au rôle de précieuse ridicule, dès lors que Poutine a tapé du poing sur la table et poussé Obama à une explication de texte, auquel ce dernier s'est soumis avec une note très moyenne ?...
Qu'a-t-elle fait, sinon mettre son pas dans celui des States pour chypriotiser la France, poussant les wagonnets pour la signature des accords transatlantiques, réduisant son socle social au tabouret où viendront poser leurs culs les prédateurs de la finance ?...
Et que penser du comportement qu'elle a joué et continue de jouer en Ukraine ?...
Alors vote sanction ou rupture unilatérale de contrat entre le pays et ses dirigeants ?...

Sur le sujet :
Coup de Cafardgal : La série noire continue
Simulateur... de vol

Sous l'casque d'Erby


11 commentaires:

  1. Bonjour les caillasseux. Temps dégueulasses.
    Selon la presse étrangère "la percée du FN est un signal pour l'Europe". A qui la faute, au FN ou à l'Europe ?... A force de jouer avec le feu... la percée du FN est un « signal pour l'Europe

    RépondreSupprimer
  2. Le flot du fleuve libéral fasciste mondial n’a que faire de nos votes franchouyards où le choix est imposé entre des leurres,

    "Et puis, c'est comme à la roulette : on mise, on mise...
    Si la roulette n'avait qu'un trou, on nous ferait miser quand même
    D'ailleurs c'est ce qu'on fait !
    Je comprends les joueurs : ils ont trente-cinq chances de ne pas se faire mettre...
    Et ils mettent, ils mettent... »

    Léo ferré

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trente cinq chances, t'exagère. Ici c'est toujours le même couleur sur laquelle on mise et à tous les coups c'est gagnant !

      Supprimer
  3. Et pendant ce temps de dictamolle normale en France, en Égypte une dictature militaire (de plus!) mate la Révolution-en-cours au prétexte du danger terroriste islamiste. Celui-ci est certes réel mais très minoritaire et surtout fou : inconscient d'être manipulé par la dictature pour décapiter son vrai ennemi, le Parti des Frères Musulmans !... 520 condamnations à mort, l'horreur !!

    RépondreSupprimer
  4. Ce n'est pas que les choses intelligentes se fassent rares, mais par ces temps de frénésie maladive on leur accorde moins d'importance. Erreur terrible. Pourtant, suffit de prendre la peine de se baisser un brin pour être à hauteur : OULIPO toi même…

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour la video du jour ...

    RépondreSupprimer
  6. « Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant votre propre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; les uns comme les autres ne considèrent que leurs propres intérêts et finissent toujours par se considérer comme indispensables. Défiez-vous également des parleurs, incapables de passer à l'action ; ils sacrifieront tout à un discours, à un effet oratoire ou à un mot spirituel. Évitez également ceux que la fortune a trop favorisés, car trop rarement celui qui possède la fortune est disposé à regarder le travailleur comme un frère. Enfin, cherchez des hommes aux convictions sincères, des hommes du Peuple, résolus, actifs, ayant un sens droit et une honnêteté reconnue (...).»

    (Hôtel-de-Ville, 25 mars 1871, le comité central de la Garde nationale).

    RépondreSupprimer
  7. Je suis assez en accord avec ton analyse, qui se retrouve dans mes derniers articles sur mon blog, on dirait que tous les politiques sont en colère car on leur aurait volé leur élection...Non, c'est eux qui nous volent notre démocratie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons atteint un niveau de manipulation totalement insupportable ! Ce qu'il y a d'atterrant c'est que, d'accord ou pas, on paiera tous le prix fort !

      Supprimer

  8. Bonsoir les Caillasseurs de l'impossible,
    hé oui, manipulés à outrance l Excellent billet Lediasec, mais les zygomatiques sont au repos passé le premier paragraphe.
    Amitiés

    RépondreSupprimer