samedi 4 avril 2015

Marisol Touraine veut l'égalité des cigarettes et des femmes replètes

ERBY
Dans sa lutte infatigable contre le « Mal », dans la foulée du très fumeux « esprit du 11 janvier » volatilisé, les députés de la majorité ont voté une série de mesures concernant la santé publique. Du tabac à l’anorexie des mannequins et au don du sang, le ratissage est large, puisqu’il est question aussi dans ce pack d’interdire la « publicité pour les cabines et les appareils de bronzage » en dehors du réseau professionnel.
Comme souvent quand on cherche des alibis le contenu n’ayant que peu d’importance, c’est au contenant qu’on s’attaque. Ainsi des cigarettes. Désormais l’emballage doit présenter patte blanche, exit le logo attrape-gogos avec lequel le fabricant joue avec notre inconscient en l’adornant de mille et un motifs pour nous faire choisir telle marque plutôt que telle autre, toutes ayant un dessein commun : enrichir les cigarettiers en roulant dans l'OCB un consommateur suffragant, le cartel de l’Etat empochant par ce biais des sommes colossales...
Tout pareil en ce qui concerne les mannequins, ces fils de fer sur lesquels les grandes maisons de couture étendent leur linge pour faire baver devant l'écran un peuple complexé par sa difformité. Dorénavant, taille et poids devront respecter certaines normes, Marisol Touraine y tient beaucoup. Toute géraldine ne présentant pas une masse corporelle conforme sera interdite de l’exercice du métier de mannequin. Une idée à creuser pour les futures chômeuses : si elles ont des difficultés à récupérer une pesée convenable, elles pourront faire comme les marins avec leurs filets de pêche, lester les aisselles avec un peu de plomb.
Enfin, il y a le don du sang, d’où les homos étaient exclus depuis 1983, à cause de contamination par le virus du sida. Le mensonge ayant vécu, ils reviennent au bercail par la grande porte puisque les députés ont adopté l’amendement à l’unanimité ! Bon sang ne saurait mentir !
Voilà de quoi donner encore raison au clairvoyant George Orwell : « Le discours politique est destiné à donner aux mensonges l’accent de la vérité, à rendre le meurtre respectable et à faire paraître solide ce qui n’est en réalité que du vent. »



Sous l'casque d'Erby



10 commentaires:

  1. Bonjour caillouteuses et caillouteux. Et le pinard dans tout ça ?...

    RépondreSupprimer
  2. Le beau dessin d'Erby (en haut) me rappelle celui de la gitane des paquets de clops éponymes... C'était l'bon temps, mâm Michu, où il n'y avait qu'un brouillard qui sentait bon le tabac partout, cinémas, cafés, classes et maternelles ou asiles de vieux...
    Maintenant règnent de multiples brouillards de pollutions cancérigènes mais on lutte contre avec des paquets de clops "neutres"... comme l'hypocrisie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'ai pensé au paquet de Gitanes !

      Supprimer
    2. Il reste que c'est la Gitane qui est éponyme du paquet de cigarettes et non l'inverse.

      Sinon, pour l'affaire des mannequins maigrichons, je vois mal comment on va pouvoir interdire à une femme de travailler, sous prétexte qu'il lui manquerait deux ou vingt kilos. Cette stupidité va aller faire pschitt ! devant la Cour de Bruxelles, à mon avis.

      Supprimer
    3. Bonjour Didier. C'est de l'esbrouffe ! Que quelques grands couturiers se mettent à tousser et le gouvernement chope un rhume, tout pareil qu'avec la fameuse taxe sur le million chez les footeux !

      Supprimer
  3. Dans la même ligné , boire cinq café par jour protègerait des maladies
    http://www.wikistrike.com/2015/04/3-a-5-tasses-de-cafe-par-jour-pour-un-remede-pour-combattre-les-maladies.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vrai, mais le café énerve le citoyen et les gouvernements n'aiment pas ça !

      Supprimer
  4. Touraine fait de l'enfumage... et pendant ce temps-là, la sécu rembourse moins, les franchises médicales existent toujours, sans parler de la pollution de l'air causée par le diesel.

    RépondreSupprimer
  5. Salut tous ! En somme l'étru du cou fait son boulot, plus que jamais. Heureux, quoi ! Je viens de voir que le ciel est bleu, même si ce bleu, à cette heure-ci, est encore bien foncé. Ce sera un grand jour pour la course aux œufs, cet après-midi !

    RépondreSupprimer