samedi 24 janvier 2015

Ne plus y aller par quatre chemins...

Source image

En 4° de couverture de mon essai « Œuvrières et Œuvriers », paru le 7 janvier 2015, j'écrivais « C'est par bien des chemins de traverses, libertaires, que progresse cet ouvrage, à l'image de ces mouvements sociaux nouveaux, de leurs acteurs réels ou potentiels qui sont très dispersés dans toute les sociétés où indignés, rebelles, insoumis, résistants, rêvent d'agir ou agissent. Ils créent à présent des voies d'avenir». Ici, plus de chemins de traverses, désormais, après les massacres du 7 : Ne plus y aller par quatre chemins !...
Rem*

*1- La date du 7 janvier 2015 ne serait de toute façon pas restée dans l'Histoire celle de la parution de mon essai. Oui, elle restera celle du massacre ciblé de l'équipe de Charlie-hebdo - plus autres assassinats en lien. Épouvantable événement national et international aux immenses répercussions politiques, bien au delà du premier choc émotif général de stupéfaction, compassion, indignation... très vite suivi d'une grosse manipulation, si coutumière de pouvoirs politiciens experts en ce seul domaine !

*2- Les 7 millions d'exemplaires du très crâneur Charlie-hebdo suivant, « Tout est pardonné », est l'écho de cette immense vague d'indignation... Il n'a fait qu'aggraver les choses, créant d'autres vagues d'indignation en pays musulmans, avec violences et morts, du seul fait de la grossière caricature d'Allah. La boîte de Pandore est ouverte. (face à cette vague de 7 millions d'un vague Charlie en vogue controversée, mon essai s'est à ce jour diffusé à 55 ex., dont 12 payés! - OK, je n'en parlerai plus !)...

*3- L'équipe rédactionnelle survivante de Charlie, après avoir bâclé - par très légitime sursaut de dignité - ce numéro exceptionnel, se donne maintenant le sage temps de l'après-le-choc. La trésorerie est pleine mais l'équipe rédactionnelle reste, sinon tout à fait décapitée, complètement déséquilibrée, très souffrante, sûrement harcelée de conseils et candidatures !: Comment garder tête froide pour reconstruire ?

*4- Les gens de France, d'Europe-Amérique ou du monde musulman sont, à leur façon, retournés à leurs occupations et préoccupations « normales », c'est normal :
-Il est urgent que les Grecs s'occupent de leur destin, massacré par la Troïka dictatoriale du capitalisme arrogant... Nous tous, Européens ou Américains, sommes sous ce même diktat, avec gant de velours sur poing d'acier, très provisoirement...
-Il est urgent que les Palestiniens desserrent l'étranglement à mort du poing israélien sur la Palestine, avec le très indispensable secours politique de tous les gens lucides...
-Urgent aussi que les Syriens, Irakiens, Turcs, Iraniens, etc. puissent renverser leurs chefs de guerre de religion Sunnite-Chiite, instrumentalisée par l'impérialisme U.S. !
-Il est urgent que partout, nous continuons à créer nos zones d'après-capitalisme !...

*5- Les pouvoirs s’affolent un peu plus dans le grand-n'importe-quoi-du-moment-que-je-règne... avec discours démagogiques et mesures répressives, subrepticement attentatoires à nos libertés fondamentales : surveillances des « trublions » que nous serions, au prétexte, par exemple, de ne pas obéir à la minute silence imposée (Lille), etc. !

*6- Business as usual... : c'est l'ignoble ballet de jets privés pour la « réunion au sommet de Davos » du gratin des fortunés et leurs larbins chefs d'États, sur le thème du dérèglement climatique : voilà la réponse arrogante du vainqueur de la lutte des riches contre les pauvres. De Dieu-Fric, seule vraie religion régnante, traitant en sous-main toutes religions ou sectes. Car « diviser, c'est diviniser aussi, pour régner ».


Fraternités concrètes et idéologies abstraites

Partout, comme toujours, mieux que jamais, agissent dans le détail des sociétés les fraternités concrètes, locales. Dans les ateliers d'usines, là où ils survivent encore !... Chez les jeunes de quartiers, impatients et indociles, car souffrant d'injustes misères, alors qu'ils sont sollicités par le consumérisme, etc. : Mais qui les écoute vraiment ?

-« L'action sociale » ? elle est parfois bien dévouée, mais ne peut rien résoudre : chômage galopant, pédagogie scolaire très sclérosée, pouvoirs publics avec blablas démagogiques et actes très répressifs, souvent racistes.

-« L'action illégale » ? : elle embauche beaucoup de petits dealers, de bandes, forme des réseaux, avec liens vers la pègre et entraîne à bien des déceptions. Ou des prisons où se se préparer à récidiver ou bien se radicaliser, via fraternités nouvelles...

-« L'activisme idéologique » ?...depuis le grand délitement des « banlieues rouges »,
le thème de « LA » Révolution Sociale peut séduire un instant mais pas plus : car c'est le grand brouillard du « comment faire »... tout, tout de suite, concrètement ?
L'appel au Djihad est plus concret, avec l'idéal de l'accès à l'action, soit en terres d'Islam puisqu'envahie de mécréants, soit ici contre ces mécréants : on voit la suite...

Conclusion ? L'humilité et l'écoute. Le respect. La jeunesse a toujours été « décalée donc en avance » par rapport à beaucoup (trop) de résignés dans le peuple adulte. Elle a surtout raison de ne pas avoir de tabous nationaux genre « république, laïcité, démocratie » si ce ne sont que des mots abstraits... pour « justifier »(!) la pédagogie désuète de nos écoles, cet apprentissage à la docilité citoyenne de faire confiance aux bourgeois qui sont censés être capables de nous diriger... Vers des lendemains désenchantés ! :Vous n'êtes que le vieux monde décrépi du capitalisme d'injustices !
Pour la Justice Sociale établie par nos libertés individuelles d'acteurs sociaux, localement et partout... place au peuple de demain !

Zorba le Grec


Sous l'casque d'Erby

Que du bonheur !... Paix dans l'infiniment grand......on peut pas en dire autant dans l'infiniment minable terrestre !
Pas de doute ! On devrait remplacer les kalachnikovs et autres engins de mort par des télescopes !

9 commentaires:

  1. Bonjour caillardeuses et caillardeux. L'article très actuel (et très bon) de Rém* s'est un peu télescopé avec la parution de l'appel pour une 1ère démocratie, qui, comme le souligne DPP en commentaire ressemble au mouvement pour la 6ème république à bien des égards, mais dont il fallait (à mon avis) en faire état.... Tout est désormais bien en place.
    Pas trop le temps de commenter aujourd'hui. Concentration à Lannion avec le Peuple des dunes pour la défense du littoral et contre le saccage de la côte avec l'extraction de sable du côté de Trébeurden.. l'ArTche des sens sera artistiquement représenté.
    A toute.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu écris que les deux articles du jour se sont "un peu télescopés" et le Grand Erby (pléonasme!) lui, préconise de remplacer les kalach par des télescopes pour s'écrier "Dieu qu'cest beau là haut!", avant de s'écharper sur, Nom de Dieu!!, j'te dis que le vrai Dieu c'est Jéhovah, mais non Allah, mais non Jésus+Père+St-Esprit, mais non c'est Shiva, mais non c'est GaIa, euh Gaïa, mais non c'est La Raison, mais non c'est Fric... et Vive l'Anarchie que j'dis!...
      En tout cas, ma bécane n'a pas l'air d'aimer le télescopage des deux billets, elle ne doit pas être pour l'Anarchie... : elle n'a donné à voir successivement sur l'écran le Grand Trou-Noir puis l'éclat blanc du grand Soleil, avant d'obéir à mézig...: c'est qui l'patron?...

      Supprimer
  2. Coucou encore pour le deuxième billet excellent aussi de Rem*, qui résume bien la situation. En ajoutant à cela le 1100 milliards d'euros injectés par la BCE et les conséquences que cela implique (baisse des taux de crédits à la conso afin que le surrendettement soit à son comble, baisse de l'euro face au dollar histoire de bien ancrer l'hégémonie des US etc...) en clair "Vous allez être encore plus dans la merde" mais surtout fermer bien vos gueules, les attentats nous guettent.
    Je suis par la pensée à Lannion aujourd'hui avec l'ArTche. Artistiquement Vôtre bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entendu à la radio tout à l'heure:
      un grand journal Sud-Africain souligne la différence de traitement médiatique, Y COMPRIS EN AFRIQUE, des deux évènements trerroristes simultanés : 2000 victimes de Boko Aram au N-E du Nigeria, 17 victimes du Djihad à Paris...
      Même au Nigeria, les médias ont beaucoup plus parlé de Paris que de Baga... le Président du Nigeria lui-même a bien plus "pleuré" les 17 Français que les 2000 (ou bien plus?) Nigerians !
      Et ce journal, enfin, remue où ça fait mal : le 2 poids 2 mesures selon que les victimes sont dans une métropole occidentale ou bien dans une brousse lointaine vers le lac Tchad, symbole du nombril du continent africain...
      (par ailleurs, cet immense lac Tchad aurait en 150 ans régressé des deux-tiers !!: symbole, plus important, des atteintes à l'environnement, si graves partout, notamment en Amazonie et en Afrique centrale...)

      Supprimer
  3. EXTRAIT : (...)Triomphe du parti de l’ordre dans les écoles toujours. Du député UMP Robert Debré au maire frontiste de Béziers, tous deux adeptes du port l’uniforme ou de la blouse, du drapeau tricolore et de la Marseillaise, que les enfants devront chanter, rejoints sur ce dernier point par la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem. Après avoir réuni pas moins de sept anciens responsables politiques ayant exercé des responsabilités semblables aux siennes et quelques intellectuels, elle a formulé cette proposition où l’originalité réformatrice le dispute au courage et à l’ambition : rétablir « des rites et de l’autorité ». Le sénateur écologiste Jean-François Placé n’est pas en reste. Lui qui se pousse du col, avec une constance remarquable, en espérant que sa servilité sera un jour récompensée par son entrée au gouvernement, complète ce vaste programme d’union nationale par une suggestion dont l’audace laisse pantois : instaurer des cours de « politesse » ! Nul doute que ce vieux brouet national-républicain remis au goût du jour permettra de résoudre la crise de l’institution scolaire que tous jugent grave et inquiétante. Et pour solde de tout compte, annonce fièrement la ministre, « la revalorisation des rites républicains », une heure d’enseignement moral et civique et, pour les récalcitrants, « leur signalement systématique au directeur » et des heures de travaux d’intérêt général. Ou comment le crétinisme parlementaire et ministériel, le jeu dérisoire des ambitions personnelles et de la mise en scène de soi comme réformateur prétendu tiennent lieu de politique, cependant que se révèlent des convergences inédites.
    voir le texte entier :
    http://blogs.mediapart.fr/blog/olivier-le-cour-grandmaison/240115/apres-les-attentats-le-triomphe-du-parti-de-l-ordre

    RépondreSupprimer
  4. @Rodolphe - il y a erreur sur ta mise en liens : ils renvoient tous les deux à mon premier article sur la parution de l'essai, alors que le second lien devrait renvoyer à mon autre billet du 20 janvier... merci de rétablir ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Rodolphe - merci d'avoir rectifié l'erreur signalée : je le signale ici, à ta place. Et surtout parce que ce billet "Big Brother" est très en lien avec le billet ci-dessus !

      Supprimer
    2. Oui, j'ai rectifié ce matin. Hier c'était grosse journée, pas eu le temps. J'ignore à quel niveau je me suis mélangé les pinceaux, mais bon, il n'y avait pas mort d'homme. Je continue au-dessus, Grèce oblige.

      Supprimer