lundi 4 août 2014

Eaux vives


Eaux vives

Nous ne sommes que le calice, nous contenons l’indispensable et universel élément qui habite la terre. Notre quête du Graal nous fait oublier et perdre son contenant. Point de vie sans elle, si féminine,  créatrice de vie. Si vibratoire qu’elle imprime les mémoires, elle se meut pour un rien, elle épouse tous les plis, prend des formes et les donne.








 Elle s’envole, et s’imagine, elle se mime et s’imprègne de dessins, elle s’évapore à la chaleur pour survoler le monde en nuage et y glissant l’ombre et les pluies. Elle est aussi celle qui se fige, devient roc et force quand les grands froids l’imprègnent.











 Elle ne fait qu’un tour devant le danger de perdre l’enveloppe qui la tient. Elle devient lourde de manipulations abusives, celles qui coulent si rien ne la retient, se laisse guider des hauts vers les bas. Elle remplit la vie en liant les plus et les moins… Les tensions la dynamisent… Elle crée l’éclair et la foudre.












Elle transporte et transmet. Elle est faite d’une multitude de petits mondes qui s’imbriquent à leur insu et ne sont, en fait, qu’une partie d’elle-même… Nous sommes ses lits, ses chemins, ses refuges, ses enveloppes construites pour qu’elle s’y love, vive et voyage, pour vibrer dans des architectures aux formes les plus belles, obéissant à une seule loi; le nombre d’or qui lui ressemble. Esthétisme reproductible à l’infini, du plus grand au plus petit. Nous ne sommes que des leurres,  habités par elle, entité commune,  à toutes les vies ….










Restons à son écoute , il  émane  d’elle une habilité vibratoire qui titille nos sens, grâce à elle nous vibrons. Elle pare ses surfaces  de la couleur du bleu du ciel. La lune et le soleil s’y dessinent. Ne serait- ce pas elle, ce fameux Dieu que chacun tient en son coeur , la sentant courir en ses veines comme rivières torrentueuses? Elle est unique personne ne vit sans elle... Elle reflète toutes les couleurs, toutes les chaleurs, elle coule en larmes et dilue le fard...







Alors pourquoi nous laisse-t-elle tuer l’autre nous-même qui n’est qu’elle…Pourquoi les guerres, pourquoi ses morts, pourquoi ses haines ?...


Telle est ma quête, chercher  à travers l’art  l’infiniment petit qui n’est autre que l’indéfiniment grand qui coule de source et nous transporte...

J’expose au Vernet près de Vichy du 12 au 25 aout 2014





Sous l'casque d'Erby

9 commentaires:

  1. Bonne expo, Martine ! J'aime tellement ce que tu dis et fais.

    L'amour est dans le pré, mais il y a de moins en moins de prés.

    RépondreSupprimer
  2. ... "Elle remplit la vie en liant les plus et les moins…"

    Tu as, chère Martine "en quête du... tout", des phrases de ce genre, superbes, et qui renvoient justement aux tableaux partiels, faisant détails du grand tableau général figurant en tête. Une ŒUVRE quasi architecturale comprenant multitude d’œuvres incluses, un peu comme ces immenses cathédrales gothiques comprenant moultes œuvres d'art... et construites collectivement par des ŒUVRIERS anonymes mais ancêtres à la fois des artistes, artisans et ouvriers, que nous sommes tous et chacun(e).

    Le savais-tu ? Ton beau titre (qui te ressemble!), "Eaux Vives", est celui d'un quartier de Genève où habite mon ami le poète Jean Firmann. Avant de quitter Genève (85) dans des conditions douloureuses (le décès de ma compagne...) il m'aida à faire à "la Maison du quartier des Eaux Vives" ma dernière exposition de photos et poèmes dans la région : le thème en était le "jumelage" entre "Eaux Vives du Léman et Vives Eaux de Bréhat", puisque je retournais en Bretagne auprès d'amis fondateurs de l'asso Vives Eaux, dont Rodolphe : et c'est à l'époque de ce retour, d'ailleurs, que nous nous sommes connus !

    La "quête" de la beauté continue ! Bonne nouvelle aventure aux Eaux de Vichy et bonne expo... !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magnifique Rémichhhh ! En l’écrivant ça me disait vaguement quelque chose ....J’ai une mémoire d’oiseau... Cela me convient bien ! Je ne n’aurais pas osé nommé mon article comme cela si je m’étais souvenue de toutes ses histoires d’eaux vives que l’on m’avait raconté ....Mais finalement cela va avec ce que je pressens fortement...

      Supprimer
  3. VAL (Véritable Artisane Libre)5 août 2014 à 13:43

    bonne expo ! succès assuré, c'est vraiment excellent. Bravo

    RépondreSupprimer