samedi 14 juin 2014

Flots

Neptune

A la source des flots
A la course des sots
A la rescousse des mots

Il est une envie éternelle
Qui s’enfle sans âge
Creuse l’élan
S'accroche aux algues
S’allie au vent
Portant en ses vagues
La force palpitante
la patience du temps

La vie en ribambelles
Eveil

A la mousse des flots
A la frousse des sots
A la secousse des mots

Des feux d’étincelles
S’éparpillent montent en vrille
volent en escadrille
s’accrochent aux grilles

de ceux qui se sont laisser prendre
de ceux qui se sont laisser vendre
pour la fadeur de mornes leurres

A la goutte des flots
A la fourche des sots
A la marge des mots

La vie encore revient et ensorcelle

Miroir





Sous l'casque d'Erby



8 commentaires:

  1. Zâââlut les caillax ! Yves affaire chaut ? Continuons les dégâts (oups) ! Martine est en grande forme, et Erby nous a sorti un truc bien trop juste....

    Je mets la toute dernière main au bouquin de ma copine de loin. Le pdf gratuit sera en ligne dès demain, pour le support papier il va falloir attendre un peu.Afin de faire patienter un peu (pour le cas où il y en aurait d'impatients TILT) voici la 4ème de couv. Auto-édition. Pas de bénèf, juste de quoi avoir quelques exemplaires à l'œil pour sa famille. Le sujet peut choquer les athées de bonne souche, il est basé sur des faits authentiques compilés à New York par une journaliste d'investigation (rapports de police, témoins, etc...). Bon appétit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alléchant ! On va lire ça avec curiosité.

      Supprimer
  2. Bonjour les caillasseux. Temps beau, temps poétique. On ne déroge pas à une règle aussi ancienne que la vie elle-même. Sans poésie, pas de rêve, sans rêve, que serions-nous ?...
    Pauvre ami Erby ! Lui qui a tant de choses formidables à faire partager est à la peine : PC, imprimante, entre deux hocquets, juste le temps de nous faire parvenir le crobard du jour, ont rendu l'âme !... Du souci et de l'agacement en perspective !!!
    Un qui n'a aucun souci c'est François l'Anormal. Objectif affiché d'ici 2017 : 1,5% de popularité. Aucune inquiétude, il est dans les délais ! Voici pour info, piochée chez les Brins d'herbes, qui corrobore mes dires, si besoin était : Social-traître : Hollande persiste et signe !

    RépondreSupprimer
  3. Un rêve qui coule à flots ! Un poème au réveil, je trouve qu'il n'y a rien de plus beau ;-)
    Merci pour ces mots M Art'IN !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Chris !... Un tel poème prolonge le rêve du demi-réveil matinal !
      Mieux encore, les illustrations éthérées qui l'accompagne. La troisième est pour moi saisissante !
      Je crois y revoir une vision d'enfant, datant d'environ 70 ans qui m'a souvent hanté : le miroitement féerique de flamèches dansantes à la surface de la lagune Menzaleh (delta du Nil) : un poème-miroir...

      Supprimer
  4. Quelques liens contre l'engourdissement :
    Bernard Lavilliers offre une tribune aux intermittents
    Si le foot c'est la guerre, la guerre c'est aussi cela, chez Pim : De la débâcle
    Merci aux K-phys pour le lien et pour le reste aussi : Le Brésil plein gaz !
    La devinette du jour :

    Enfin, contre le silence des tombes : Y’en a pas un sur cent…

    RépondreSupprimer
  5. et vive la poésie ! En plus "illustrée" de cette manière

    RépondreSupprimer