dimanche 19 janvier 2014

Frédéric Taddéi, listes noires, polissage de cerveaux et rock 'n' roll

Quand on évoque la dictature, on imagine de suite une filante de militaires, bardés de décorations et on pense au Chili de Pinochet, à la Grèce des colonels, à l'Argentine et la junte militaire de Videla, à Franco, Amin Dada, Bokassa et tant de monarchies féodales, toujours en vigueur, sans trop donner d'importance à la dictature de la pensée dont le territoire ne connaît pas la limite.
Comment oublier que la dictature n'est pas uniquement l'image bestiale de corps désarticulés pourrissant sous le soleil, bouffés par les hyènes et autres charognards, montrés à la télé et expliquée dans les radios et la presse écrite, mais un procédé bien plus subtil et nuisible, qui, sans le montrer, possède des mâchoires terrifiantes et un appétit jamais satisfait. 
La lobotomie des esprits n'est pas non plus (et uniquement) l'opération effrayante que l'on voit dans Vol au-dessus d'un nid de coucou, désensibilisant l'individu jusqu'à lui faire oublier son état civil et même l'endroit où il est enfermé à vie. Elle fait partie d'un programme politique, d'un projet de société minutieusement pensé et mis en pratique il y a bézef par les machines du pouvoir, à l’œuvre 24 heures sur 24, dans tous les domaines de la vie, sociale, politique, culturelle et artistique, pour brider le bourrin de la naissance au cercueil, l'empêcher d'avoir, entre deux, une pensée personnelle, une vue globale de sa sa vie telle qu'elle lui apparaît dans son état naturel, mais cette chose infâme qui le moule afin qu'il épouse, en nombre infini, une forme unique à duplication exponentielle. Pour être complet, sans être exhaustif, je souligne que la classe politique n'est que le bras armé de cette fabrique à produire massivement des androïdes... 
Amis téléphages, en ce dimanche de lune gibbeuse descendante, je vous souhaite le bonjour !
La télé, tout comme le tabac, l'alcool, la politique, le sexe et les religions, embourbe les esprits et nuit gravement à la santé. Or voilà, hormis quelques rarissimes cas d'espèce, la « populace » y est massivement accro. Elle a été poussée jusque dans le lit de chacun comme un produit de première nécessité. On peut, à la rigueur, se passer de nouilles, mais pas de fenestrons. Si nous savons qu'on nous bourre le mou, qu'on nous épluche la cervelle, qu'on nous racle la conscience, qu'on risque la mort par le vide, on n'y échappe pas, le vice est dans la peau... On aime la boîte à décérébrer de la même façon qu'on ne peut se passer d'une drogue dure... 
Les moins atteints pensent qu'avec un peu de discernement on peut encore tirer quelques menues compensations : qui, un film oublié et une forte émotion, qui, une émission sur la Goldman Sachs, en guise d'alibi, qui, un sujet sur les méfaits de l’État d'Israël (attention, terrain glissant !) dans les territoires occupés et à Gaza en particulier, qui, un propos sur l'Afrique exsangue ou sur le contrôle du monde par les financiers...  Chacun son truc. Chacun sa dope, c'est programmé pour vous accompagner pendant le sommeil et bien après le réveil.
Forts d'une forte audience, certains animateurs de télé, gens honnêtes, se pensant prémunis contre la morsure du système, tentent le passage, proposent des sujets « d'intérêt public » !...
Aïe, aïe, aïe, aïe !  Difficile d'établir aujourd'hui la liste d'ostracisés enfermés dans des placards pour avoir cru faire œuvre éducative auprès de la masse !
Pour avoir causé de Dieudonné dans le poste, cette « sale chose » que la meute se dispute âprement, dans sa bonne émission, Ce Soir ou Jamais, Frédéric Taddéi est retiré de la vitrine par Télé-Manip'-d’État, chaîne publique, suivant ainsi, dit-on en coulisse, des consignes venues « d'en haut » !...   Dehors l'impertinent, l'homme qui pense et qui tente une discussion intelligente, hors sentiers ! Et Pourquoi ?... Parce qu'il n'a pas respecté la petite « liste noire » de notre grande et belle télévision nationale ! Un bon citoyen n'a pas besoin de se faire une idée personnelle, ni sur cette question, ni sur aucune autre...
Son émission sera remplacée par un débat télévisé des plus fades, animé par une nunuche épilée du cervelet et laquée de la dentition !
 
Sur le sujet :
Frédéric Taddéi sanctionné à son tour : son émission Ce Soir ou Jamais sera remplacée,après l’affaire Dieudonné
Quand Alessandra Sublet vole la vedette à Frédéric Taddeï

Elvis Presley - Jailhouse Rock (Live)



Sous l'casque d'Erby


16 commentaires:

  1. Bonjour les caillasseux. Temps à se pincer les narines.
    Pendant ce temps... En Égypte, la nouvelle Constitution a été adoptée à 98,1 %, avec un taux de participation de 38,6 % !
    Bon dimanche à tous !

    RépondreSupprimer
  2. Vive la vie, z'amis cailloux !

    Oui, la hideuse censure est là encore une fois. Elle n'est pas nouvelle, voyons Figaro, le mariage acte V scène 3 :
    "...on me dit que, pendant ma retraite économique, il s'est établi dans Madrid un système de liberté sur la vente des productions, qui s'étend même à celles de la presse ; et que, pourvu que je ne parle en mes écrits ni de l'autorité, ni du culte, ni de la politique, ni de la morale, ni des gens en place, ni des corps en crédit, ni de l'Opéra, ni des autres spectacles, ni de personne qui tienne à quelque chose, je puis tout imprimer librement, sous l'inspection de deux ou trois censeurs."

    Voilà, quoi. Figaro n'avait pas le Net pour s'épancher. Une zone de liberté qui fâche les gens en place, les corps en crédit, le culte, l'autorité ! Pourrons-nous la garder ? Sans doute aussi longtemps qu'elle ne pourra pas empiéter réellement sur le crédit de ceux-là. Mais pas plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent et salutaire rappel Jean-Claude ! La forme ?...

      Supprimer
  3. Comme c’est moche, l’une des dernière émission où l’on pouvait voir un soupçon de démocratie d’idées....Terminé !

    RépondreSupprimer
  4. Vals a permis de faire l’amalgame et noyer les vrai antijuisf dans une marée de faux anti juif et ainsi réactiver les dérives ...
    http://rue89.nouvelobs.com/2014/01/18/lettre-a-manuel-valls-dun-chercheur-accuse-detre-antijuif-249156

    RépondreSupprimer
  5. on aurait pas mieux dt ce qu'on pense de cette machine à décerveler ! Beau dimanche sans téloche ami(e)s caillounautes

    RépondreSupprimer
  6. http://www.wikistrike.com/article-dieudonne-c-est-fini-pour-taddei-remplace-par-une-emission-debile-122131813.html

    RépondreSupprimer
  7. C'est par cette émission que j'ai eu connaissance des conclusions de cette préhistorienne dont je parlais hier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Fifi et Bonne année ! En effet, une des émissions des "étranges lucarnes"qui se laissent regarde. Assez rare pour être signalé.

      Supprimer
  8. Des circonstances perso font que je ne découvre cet article que maintenant. Il est très clair et net : nécessaire, et merci !

    Je fais partie de la petite minorité sans télé, ouf, je m'en félicite tous les jours, même s'il est possible que j'ai loupé des exceptions genre Taddéi, tant pis : elles disparaissent peu à peu au nom de la pensée-unique, à ce que je comprends...
    Ce phénomène dictatorial je l'éprouve déjà assez avec F-Inter, la Presse écrite ("de gauche" ou pas), les virus pub sur l'Ordi, voire certains blogs ou sites, etc.
    C'est ciseaux (dont autocensures), chloroforme et si besoin (demain à NDDLandes bientôt, dit-on) gros bâton! Et en prime, les pièges électoraux de démocratie-bidon ! : DIEU-FRIC croit régner tranquilou... mais il est bourré d'explosifs d'implosion, tant il a de vices de construction ! Les peuples sont là, certains bien mous, comme le nôtre en ce moment, d'autres "hors-contrôle", en mouvement, un peu partout, tant ils sont "au fond du panier" depuis toujours (Chiapas, Kivu, Bangladesh...etc.etc). Et nous sommes si nombreux et imaginatifs, que le Pouvoir dictatorial a PEUR !
    Je reviens du marché et (entre autres) j'ai été abordé par un vague "ami-d'ami" qui tenait à discuter (1/2 heure!) de son dada de "décroissance" : le SEL, monnaie locale libre, à propager (souplement) un peu partout, à la vitesse d'escargot. Le SEL (ou variantes) a été inventée et fonctionne de mieux en mieux, pas à pas. Bravo. C'est l'un des laboratoires d'invention du futur, c'est sûr ! L'ESPOIR est partout...

    RépondreSupprimer
  9. Je regardais peu car programmée trop tard, mais a moins, il invitait qui il voulait, et stoppait quiconque professait des propos haineux ou racistes.

    Son émission détonnait dans le conformisme général où les invités viennent exclusivement parce qu'ils ont un tuc à vendre...

    Il devrait poursuivre sur internet comme Arrêt sur Images... Tiens, ça nous renvoie à la sarkozie : étonnant, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Putain, oui ! Je suis encore perplexe devant l'obstination de certains blogs de gouvernement à continuer à défendre l'indéfendable ! Ça me troue l'occiput !

      Supprimer
  10. Tu penses à Pinochet ? tu penses comme les bobos ! moi, je pense aux JUIFS qui ont crée le communisme ! Tous youdes de Lénine à Trostsky, en passant pas Marx, petit fils de rabbin ! Communisme sponsorisé par les banques juives Kuhn et Loeb, et qui a fait des dizaines de millions de morts ! La capitalisme apatride des youpes Rothschild ne vaut pas mieux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément, vous carburez à la haine et à la bêtise, l'un ne pouvant se passer de l'autre. Trop peu pour moi !

      Supprimer